Accords Mets/Vins

Bisque de homard – E.Guigal – Condrieu 2014

Par GrandsVinsPrivés Le 06 octobre 2015

bisque

Accord tout en finesse pour gastronomes raffinés !

Vous désirez commencer à vous faire la main sur les recettes de fêtes de fin d’année ? Ou vous êtes simplement amateurs de mets fins ? La bisque de homard, ce potage onctueux de la cuisine française, va exciter vos papilles ! Toutes les saveurs du homard relevées par une pointe de Cognac, à déguster rapidement !

Pour l’accompagner, le Condrieu de chez Guigal, ce vin blanc du Nord de la Vallée du Rhône, 100% Viognier. Des arômes exhubérants, beaucoup de volume et une belle richesse en bouche. Des saveurs et une texture qui se marieront à merveille avec l’élégance et la subtilité du homard.

Découvrez la recette de la bisque ci-dessous !

 

Recette

Ingrédients (6 personnes) :

– 2 homards (500g)
– 10g de corail de homard
– 10cl d’huile d’olive
– 2 échalotes
– 50g de purée de tomates confites
– 20cl de crème liquide entière
– 10cl de Cognac
– 20g de beurre
– 20g de farine

– Ail, thym, laurier, sel, poivre

 

Préparation

  • Emincer les échalotes.
  • Décortiquer les homards : détacher la tête, la séparer en 2, retirer la poche sous le nez du homard, casser la tête en morceaux, couper en 4 la partie basse du homard.
  • Faire revenir les carcasses dans une cocotte chaude avec un filet d’huile d’olive pendant 10min.
  • Ajouter l’échalote émincée, le laurier, le thym, l’ail (1 pièce). Cuire 3min.
  • Ajouter la purée de tomates confites. Cuire 2min.
  • Flamber l’ensemble au Cognac. Mouiller à hauteur avec de l’eau et laisser mijoter 30min. Filtrer. Réduire à 50cl.
  • Dans un bol: mélanger le beurre pommade et la farine. Ajouter le corail. Réserver au frais.
  • Ajouter le beurre dans la cocotte avec le homard. Verser la crème. Saler, poivrer.

 

Le vin

Le Condrieu 2014 du Domaine Guigal dévoile une robe jaune aux reflets dorés. Le nez nous révèle des notes intenses où nous retrouvons des touches de violette et de fruits comme la pêche et l’abricot. La mise en bouche révèle un équilibre parfait entre rondeur et onctuosité.

Un accord tout en élégance !

 

A lire également sur le blog :

Château Réaut, une histoire et un terroir exceptionnels

 

Côte-Rôtie : les jardins perchés des Côtes-du-Rhône

 

Le Viognier, roi de Condrieu