Accords Mets/Vins

Quel vin pour faire son vin chaud ?

Par GrandsVinsPrivés Le 16 février 2018

vin_chaud

En cette période enneigée, nous vous avons dégoté une recette inratable pour un vin chaud digne de ce nom. Mais avant de le réaliser vous vous demandez quel vin choisir ?

Le vin chaud est une tradition hivernale qui remonte à l’Empire Romain, époque où l’on découvre les premières traces du « vin épicé ». Aujourd’hui c’est dans les pays Scandinaves et Germanique que l’on retrouve la plus grosse consommation de vin chaud à Noël.

 

Réussir son vin chaud

Premièrement, nous avons longuement étudié la question, épluché nos recettes de grands-mères et nous sommes arrivés à la même conclusion.

  1. Trouver le juste milieu : pour réaliser votre vin chaud, évitez d’abord les vins à bas prix ainsi que les grandes appellations comme les Grands Crus Classés par exemple. (Ce serait vraiment dommage, et vous risquez de vous attirer les foudres des amateurs de Grands Vins…)

Notre conseil : nous opterons pour un vin entre 5 et 10€.

  1. Privilégier un vin jeune : les vins jeunes et fruités sont parfaits pour votre vin chaud. Evitez les vins trop tanniques et préférez des cépages gourmands comme le Gamay, Merlot, Mourvèdre… Ces cépages jeunes apporteront des notes de fruits frais qui s’accorderont parfaitement avec les épices du vin chaud.

Les vins plus vieux dévoileront des tanins plus prononcés et des notes de fruits confits qui rendront l’ensemble lourd.

Notre conseil : osez les vins du Languedoc et du Beaujolais.

 

La recette du vin chaud

D’abord, il est important de se munir d’une recette qui a fait ses preuves, nous vous proposons la notre pour 4 personnes :

  • 1 bouteille du vin rouge de votre choix
  • 150g de sucre
  • Cannelle
  • Etoile de Badiane
  • Clous de Girofle
  • Muscade
  • Zeste de citron et d’orange
  • Jus d’orange

Ensuite, le secret d’un bon vin chaud n’est pas seulement dans le choix du vin. Le temps de cuisson et de macération y joue aussi un rôle crucial.

  1. Faire chauffer le vin rouge et le sucre
  2. Ajoutez-y les épices, puis le jus d’une orange et les zestes,
  3. Faites revenir le tout à ébullition pendant quelques minutes puis laisser cuire à feu doux pendant une demi-heure.
  4. Laisser ensuite reposer toute la journée.
  5. Faire réchauffer avant de le servir.

 

 

A lire également sur le blog

Quel vin sur une raclette ?

Le Beaujolais

Champagne Follet-Ramillon