Accords Mets/Vins

Quels vins sur un plateau de fromages ?

Par GrandsVinsPrivés Le 13 décembre 2018

fromages

Notre pays produit une infinité de fromages et l’association de ces fromages avec les vins a toujours été, pour bon nombre d’entre nous, un moment magnifique !

Deux règles qu’il est important de connaître avant toute chose : Le fromage ne s’accompagne pas obligatoirement de vin rouge et il n’est pas obligatoire de servir un vin d’une région sur un fromage de la même région.

Premièrement, la composition du plateau de fromages

Vous pouvez composer votre plateau à partir des 7 familles de fromages ci-dessous :

  • Les pâtes dures : Comté, Tomme de Savoie, Cheddar…
  • Les persillés : Fourme d’Ambert, Roquefort, Gorgonzola…
  • Les pâtes molles à croûte fleurie : Camembert, Brie, Chaource, Saint-Marcellin…
  • Les pâtes molles, croûte lavée : Munster, Patachouffe…
  • Les fromages de chèvre : Chabichou, Crottin…
  • Les fromages de Brebis : Petit Basque, Folie Bergère…
  • Les pâtes mi-dure : Saint-Nectaire, Petit Livarot…

Entre 3 et 7 fromages sont conseillés pour contenter tous vos invités ! Mais l’option du plateau unique 100% fromage de Brie, Comté ou Saint-Nectaire peut aussi être envisagée.

 

Accord Camembert et Bourgogne

Avec des fromages à pâte molle croûte fleurie il est idéal de servir un vin blanc comme le Château de Marsannay 2015 qui va venir grâce à sa pointe d’agrumes, ses arômes d’amande et de noisettes, apporter une belle complexité aromatique, de la fraîcheur et casser le côté gras que peuvent avoir ses fromages, tout en maintenant leur longueur de goût en bouche.

Ces fromages peuvent également être dégustés avec du vin rouge, à ce moment là choisissez un Beaujolais très fruité et très juteux comme le Louis Jadot – Brouilly 2016 qui viendra apporter un côté désaltérant et contraster ainsi avec le gras du fromage.

 

Pour les bleus ou à pâte persillée

Avec des fromages bleus ou à pâte persillée, à la fois gras, salés et acides, les vins liquoreux ou moelleux tels Sauternes ou Tokaj sont conseillés. Le Holdvölgy – Vision 2013, Tokaj Hongrois, de par sa forte concentration en fruit et en sucre viendra créer un équilibre sucré/salé et une belle persistance en bouche. L’association de ces fromages avec des vins rouges est déconseillée. Ce mariage crée souvent une amertume en bouche et casse la longueur du vin.

Pour les fromages à pâte dure

Avec les fromages à pâte dure comme le Comté, on privilégiera cette fois-ci des vins rouges comme le Château Gazin-Rocquencourt 2012 en Pessac-Léognan ou le Château Bellegrave 2015 en AOC Pauillac. En effet ces fromages offrent une douceur qui respectent l’identité du vin rouge, son goût et ses arômes.

 

Pour les fromages de chèvre

Pour ces fromages, on privilégiera là aussi des vins blancs plutôt demi-secs ou secs. Le vin blanc sec Château Bouscaut Blanc 2015 – Pessac-Léognan créera un équilibre de saveurs acidulées.

 

Pour les fromages de brebis

Ces fromages peuvent aussi bien se marier avec des vins rouges qu’avec des vins blancs. Le Château Lamothe-Bergeron 2012 Haut-Médoc est une bonne alternative pour le rouge. C’est un vin très expressif qui ne se noiera pas dans le goût prononcé du lait de brebis. Chacune des saveurs arriveront parfaitement à ressortir.

Pour le blanc le Boutinot – La Lisse Soie d’Ivoire 2016 – Haute Vallée de l’Aude ses touches de caramel, de vanille et sa pointe d’onctuosité apporteront beaucoup de raffinement aux saveurs du brebis.

 

A tous, bonne dégustation !

 

A lire également sur le blog :

Que manger sur un vin liquoreux ?

Pourquoi y a t-il des sulfites dans le vin ?

Comment servir le vin ?