Actus

Quel grand cru offrir pour la fête des pères ?

Par GrandsVinsPrivés Le 13 juin 2017

chateau_latour

Si le vin est toujours une bonne idée pour la fête des pères, encore faut-il savoir choisir celui qui fera plaisir à papa. Alors quel grand cru offrir pour la fête des pères ? Chez Grands Vins Privés, on mise sur une valeur sûre, une grande appellation qui n’a plus rien à prouver mais continue toujours à nous offrir des crus de grande qualité reconnus à travers le monde. Cap sur Bordeaux donc, et plus précisément le Médoc, pour réjouir votre paternel avec un magnifique Pauillac.

Pauillac, terroir des grands crus classés

Appellation historique ayant largement aidé à forger la réputation du vignoble bordelais, Pauillac compte pas moins de 18 crus classés qui représentent 85% de sa production. Elle est considérée comme le terroir de prédilection du Cabernet Sauvignon qui sait comment tirer partie de son sol de graves très pauvres.

Véritable fleuron de cette partie du Médoc viticole, le Château Latour a été classé premier cru en 1855, aux côtés des non moins célèbres Margaux, Lafite-Rothschild et Haut-Brion. L’Enclos, terroir historique du domaine, domine l’estuaire de la Gironde du haut de ces fameuses croupes graveleuses qui ont fait du Médoc une appellation incontournable. Une situation précieuse qui confère aux vins beaucoup de typicité.

Château Latour 2011, un grand cru d‘exception

Produit à partir des meilleures vignes de l’Enclos (qui ont 60 ans en moyenne), le grand vin de ce Premier Grand Cru Classé de Pauillac est un modèle d’élégance et de finesse. Vendanges manuelles, vinification parcellaire et extractive, élevage en barriques neuves…rien n’est laissé au hasard pour obtenir cette concentration et cette bouche structurée qui le caractérisent.

Assemblage de 84,5% de Cabernet Sauvignon, 15% de Merlot et 0,5% de Petit Verdot, il tire de son cépage principal sa couleur rubis intense, sa richesse et sa fraicheur. A la dégustation, son nez dominé par les fruits noirs et les notes de sous-bois laisse place en bouche à une superbe intensité et des tanins mûrs. Un vin d’une belle pureté qui laisse deviner un bon potentiel de garde. De quoi créer de grandes émotions et forger des souvenirs inoubliables avec papa…

=>  Château Latour 2011 – Pauillac

A lire également sur le blog : 

Primeurs : le nouveau millésime 2016

Château Cambon La Pelouse, un cru bourgeois eco-friendly

Les vins de bordeaux sont trop chers !

Le Sauvignon Blanc, entre Bordeaux et la Vallée de la Loire!

Interview de Stéphanie de Boüard-Rivoal – Château Angélus – Bordeaux