Appellations

Les vins grecs, nectar des dieux !

Par GrandsVinsPrivés Le 25 juin 2015

vin-grec

Ils sont souvent méconnus mais pourtant les vins grecs puisent leur grandeur dans leur terroir et leur histoire ancestrale. Si Dionysos, dieu mythologique du vin, reste célèbre, les vins grecs restent eux, bien mystérieux. Retour sur des trésors bien gardés

La viticulture, une pratique millénaire…

L´histoire du vin grec remonte à la préhistoire et se perd dans la nuit des temps. Des vestiges de vinification vieux de plus de 6 500 ans prouvent que la viticulture en Grèce est l’une des plus anciennes du monde. À ses débuts, sa production suffisait pour couvrir les besoins d’une famille ou d’une petite communauté. Mais avec le développement de la civilisation grecque, le précieux breuvage commença à s’exporter. De l’empire Romain au Moyen-Âge, la réputation de ces vins fut telle qu’ils étaient les seuls dignes des tables royales ou pontificales en Europe Occidentale.

 

Qui a su renaître de ses cendres !

Mais la première moitié du XXème siècle n’épargnera pas la viticulture en Grèce, détruit par le phylloxéra et de nombreuses guerres successives. En 1985, la filière connut un dynamisme nouveau lorsqu’une poignée d’agronomes et d’œnologues rentrèrent en Grèce après avoir suivi de prestigieuses formations en France. Depuis, les producteurs ont su créer de nouvelles exploitations et les moderniser se mettant ainsi à la poursuite de la qualité. En 10 ans, la  Grèce s’est bâtie une nouvelle réputation et 26 régions viticoles ont été reconnues comme Appellations d’Origine Contrôlée.

 

Des particularités qui en font sa singularité

Influencé par les brises marines et l’air frais de la montagne, le pays se situe dans une zone climatique douce, propice à la viticulture. Les principales zones viticoles actuelles se partagent essentiellement en cinq régions : le Péloponnèse, la Macédoine, la Grèce centrale, l’Epire et les îles comme la Crète, Santorin, etc. Mais ce qui fait réellement la spécificité des vins grecs ce sont surtout leurs cépages indigènes, plus de 300au total. Parmi les plus connus, on peut citer l´Assyrtiko et le Moschofilero pour les vins blancs ainsi que l’Agiorgitiko et le Xinomavro pour les rouges.

Loin de nos habitudes gustatives, leurs saveurs étonnantes, atypiques et originales sauront vous surprendre et vous séduire !