Apprendre

Quelle différence entre Whisky et Bourbon ?

Par GrandsVinsPrivés Le 11 avril 2018

whisky_bourbon

Bourbon, dis-moi qui tu es ! La différence entre whisky et bourbon ? En voilà une question qu’elle est bonne ! Car même si la plupart d’entre nous sont familiers de ces deux mots, peu sont capables d’en expliquer la différence. Du coup, on refait un point pour que tout le monde y voit bien clair !

 Qu’est ce que le whisky ?

Pour commencer, rappelons que le whisky désigne initialement une grande famille de spiritueux, qui regroupe le scotch, le bourbon, le irish whiskey ou le Tennessee whisky. Cette eau de vie de céréales possède de nombreuses déclinaisons, en fonction des céréales utilisées ou de son pays de production.

La production du whisky pourrait se résumer de manière schématique à ceci : la distillation de céréales fermentées, dont les ingrédients seraient: de l’eau, des céréales, de la levure. Cependant, chaque ingrédient choisi, et chaque étape de la production est décisif dans le résultat final du whisky, qui peut être très complexe. Par exemple, les producteurs de whisky peuvent utiliser de l’orge, malté ou non, du blé, du maïs ou du seigle. Chacune de ces céréales aura un impact sur le goût du produit fini : vanille, floral, épicé etc

En Ecosse, on retrouve le Scotch, qui ne peut porter cette appellation que s’il a été élevé au moins 3 ans sur le sol écossais et titre au moins à 40°. Les Blended Malt, Pure Malt, Single Malt sont des types de whisky qui désignent des assemblages différents.

Le Japon est également un grand producteur de whisky, tout comme l’Irlande et les Etats-Unis. Mais cocorico, c’est la France qui est le premier marché du whisky ! Avis aux amateurs …

 

Le bourbon, c’est quoi ?

Voilà pour le whisky. Mais alors, le bourbon qu’est-ce que c’est ? Et bien … C’est un whisky ! Mais dont la méthode de production et la provenance géographique diffèrent. En effet, pour porter le nom de bourbon, il faut répondre à certains critères :

  • Contenir au moins 51% de maïs (alors que le scotch par exemple n’en contient généralement pas plus de 5%)
  • Être produit aux Etats-Unis. Le plus souvent dans le Kentucky
  • Respecter certaines normes de pression lors de la distillation, de l’élevage et de la mise en bouteille
  • Ne contenir aucun arôme, colorant ou spiritueux ajouté

Pour l’anecdote, il existe plusieurs versions qui expliqueraient pourquoi ce whisky se nomme bourbon. L’une des plus probables reste la provenance initiale du spiritueux. En effet, lorsque la production démarre, c’est au cœur du Kentucky, dans le comté de bourbon que nombreux barils de whisky circulent. Au fil du temps, le nom bourbon est attribué au contenu des barils !

Au niveau gustatif, la palette des arômes des whiskys est très large. Cependant, certains marqueurs reviennent régulièrement dans les bourbons.  Les amateurs de rondeur, de douceur et de fruité s’intéresseront donc plus probablement aux bourbons, alors que les amateurs de whiskys plus secs, amers ou fumés se tourneront plus vers un Scotch par exemple.

 

Faites un tour sur notre sélection de spiritueux en cliquant ici

 

A lire également sur le blog :

Saint-Patrick et l’héritage de l’Irlande en terres bordelaises

Champagne et Crémant, quelle différence ?

Qu’est ce que le Prosecco ?