Apprendre

Les femmes et le vin

Par GrandsVinsPrivés Le 07 mars 2019

les femmes et le vin

Moins présentes dans le milieu viticole que leurs homologues masculins, les femmes ont pourtant un lien très ancien avec le vin malgré les idées reçues !

Et de nos jours, de nombreuses femmes continuent d’écrire l’histoire du vin et de contribuer à son rayonnement international. Productrices de Grands vins ou de Grands Champagne, nous allons vous présenter leurs parcours !

 

Les femmes pionnières dans le monde du vin

En 1788 la veuve Françoise-Joséphine de Lur-Saluces reprend les rênes du Château d’Yquem. Seul Sauternes du vignoble de Bordeaux classé Premier Cru Supérieur au classement de 1855. Et c’est sous sa direction que le Château acquiert sa renommée internationale.

Au 19ème siècle, deux veuves Alexandrine Pommery et Barbe-Nicole Clicquot vont elles aussi, reprendre la tête des exploitations éponymes en pérennisant leurs domaines en Champagne. Ces femmes ont su brillamment continuer le travail de leurs défunts maris. En les surpassant même, puisqu’elles ont laissé leurs noms dans l’histoire contrairement à eux.

 

May-Eliane de Lencquesaing, ambassadrice des vins de Bordeaux

 

May-Eliane de Lencquesaing vin femme pauillac bordeaux

May-Eliane de Lencquesaing – Crédit : idealwine.net

 

May-Éliane de Lencquesaing, est une viticultrice française au parcours épatant ! Pendant plus de 30 ans, elle a été propriétaire et directrice du Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande. Second Cru classé de l’appellation Pauillac qui produit de merveilleux vins de garde, d’une grande puissance et d’une exceptionnelle profondeur.

C’est en 1978, à la suite d’un partage du patrimoine familial, que May-Éliane hérite de parts du domaine et fait l’acquisition du reste. Au fil des années, elle a su démontrer ses compétences à la tête de son château et ainsi être nommée ambassadrice des vins de Bordeaux.

Le succès s’est poursuivi en 1994 avec le titre de « Femme de l’Année » qui lui a été décerné par la revue anglaise spécialisée dans les vins : Decanter.

En 2007, elle décida de transmettre son vignoble à la Maison de Champagne Louis Roederer. Nourrissant de nouvelles ambitions, elle décide à l’âge de 78 ans de racheter un domaine en Afrique du Sud : Le Glenelly Estate. Vignoble aujourd’hui mondialement reconnu ! Situé à 50 kilomètres à l’Est du Cap, il est au cœur du vignoble historique de Stellenbosch. Les districts de Stellenbosch et de Paarl fournissent par ailleurs 45% de la production sud-africaine.

 

Carol Duval-Leroy, femme de Champagne par excellence

 

Carol Duval-Leroy champagne exception femme vin

Carol Duval-Leroy – Crédit : Les Echos

 

C’est en 1991 à la mort de son mari Jean-Charles Duval-Leroy que Carol Duval-Leroy, prend les rênes de la Maison Duval-Leroy. Se sachant condamné, ce dernier lui demanda avant de partir, d’assurer l’avenir de la société familiale, afin que leurs fils âgés de 4,6 et 8 ans puissent en hériter, comme le veut la tradition familiale depuis 1859. Carol devînt ainsi, la seule femme à diriger une maison de Champagne et ce, sans avoir été formée pour cela.

Elle décida de conserver la même équipe et engagea une autre femme, Sandrine Logette, aujourd’hui chef de cave. Et c’est ensemble, qu’elles obtinrent la certification de qualité ISO 9002.  La Maison Duval-Leroy sera le premier producteur de vins d’AOC à la recevoir.

Elle affronta l’adversité avec beaucoup de courage et de volonté. Et le chemin fut difficile. Il lui fallut non seulement maintenir mais aussi développer et moderniser la maison pour la maintenir dans la compétition. L’amenant petit à petit à devenir l’une des plus grandes maisons de Champagne.

Pour accroître la notoriété de sa marque et de l’internationaliser, elle concentra ses efforts sur les marchés de l’export. Ainsi, elle créa trois filiales en Europe, Grande-Bretagne, Belgique et Allemagne et participa activement au développement des marchés plus éloignés comme l’Asie et les Amériques. Ses pairs la nommèrent « Commandeur de l’Ordre des Coteaux de Champagne ». Elle fut également présidente de l’Association Viticole Champenoise de 2007 à 2010.

Pivot féminin dans l’histoire familiale, sa contribution force le respect. Carol ne mesure ses efforts qu’à une seule chose : celle du plaisir d’avoir hissé Duval-Leroy au sein des plus prestigieuses maisons de champagne,  présente dans plus de 250 établissements étoilés à travers le monde.

Carol Duval Leroy se positionne  désormais en Champagne, comme l’une des actrices incontournables.

 

Florence Prud’Homme, vigneronne engagée et responsable

 

Florence Prud'Homme femme bordeaux supérieur vin

Florence Prud’Homme – Crédit chateau-saincrit.com

 

Ancienne assistante de direction dans un Groupe de vins et spiritueux, Florence Prud’Homme a entreprit un virage fulgurant dans sa vie. Enfant du pays cubzaguais, elle est tombée sous le charme du Château Saincrit situé à  Saint-André-de-Cubzac. Elle décide de le racheter en 2003. Son ambition ? Proposer des Bordeaux Supérieur, frais et jeunes ! Mais aussi complexes et riches en bouche, tous typiques du terroir de Saint André de Cubzac.

Selon ses propres dires, ce n’est pas la passion, mais son goût prononcé pour la nature et le travail de la terre qui l’ont attiré dans cette voie. Et c’est avec une approche très personnelle et une touche féminine qu’elle élabore, des vins blancs, rouges et rosés aux notes chaleureuses et festives.

Pour elle, le vin est un produit ludique et esthétique mais également un produit de consommation et de plaisir. C’est pour cela que dès qu’elle le peut, elle sort de son chai; troque ses bottes contre des chaussures de ville pour aller à la rencontre de ses clients. Découvrir ce qu’ils aiment et ce qu’ils aimeront demain, lui permet de s’adapter à  leur goût, sans toutefois trahir son terroir.

Depuis 2013, Florence Prud’Homme s’est fixé un nouvel objectif. Réduire l’impact de son activité vitivinicole  sur l’environnement en s’engageant au sein d’une démarche volontaire et collective. Certains projets visant à la réduction significative des pollutions diffusées sur le site ont déjà été amorcés. L’installation de panneaux photovoltaïques et une importante réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires font partie de cette révolution.

 

Susana Balbo, vins argentins

 

Susana Balbo vin argentin femme vin

Susana Balbo – Crédit : Wine-travel-argentina

 

Pour terminer, quittons notre vignoble français pour nous tourner vers les vins du monde. Rencontre avec Susana Balbo, pionnière couronnée de succès.

Née dans une famille traditionnelle, Susana rompit les cadres sociaux de son époque. En effet, elle devint la première femme en Argentine à obtenir un diplôme d’œnologie. Après avoir travaillé plus de 20 ans comme œnologue pour l’industrie argentine et comme consultante pour différents domaines dans le monde entier, elle réalisa en 1999 son rêve. Celui de posséder son propre chai (qu’elle fit construire) et de planter ses premières vignes au cœur de Lujan de  Cuyo, à Mendoza.

Sur son domaine, chaque cépage est vendangé à la main et vinifié avec le plus grand soin. L’objectif étant de produire des vins de qualité qui préservent toute l’expression du fruit et fidèles à leur terroir d’origine.

Après plus de 10 années de croissance internationale, un autre de ses rêves se réalisa. Ses deux enfants, José et Ana décidèrent de rejoindre l’équipe de Susana Balbo Wines.

Le travail sans relâche de Susana et de son équipe pour atteindre les plus hauts standards de qualité internationaux ont fini par payer. Son engagement envers les principales problématiques du 21ème siècle (sécurité alimentaire, développement durable, et responsabilité sociale) aussi. Puisqu’en Mai 2015, elle s’est vue attribuer le prix de « La Femme de l’Année » par le renommé magazine anglais, The Drinks Business.

Ce dernier reconnu à la fois ses 30 ans de carrière mais également son engagement sans faille pour le développement de l’industrie vitivinicole Argentine. Susana fut aussi, à 3 reprises, présidente de l’association Wines of Argentina.

 

A lire également sur notre blog :

Fashion week : 5 étiquettes vins qui font le show

Salon de l’agriculture : le Concours Général Agricole des vins

Cave à vin de service ou de vieillissement ?