Apprendre

Les règles de service du vin

Par GrandsVinsPrivés Le 21 décembre 2018

service

Le vin fait véritablement partie du patrimoine culturel français ! Mais saviez-vous qu’il est également officiellement inscrit sur la liste du patrimoine immatériel de l’humanité ? Devant de telles distinctions, nous nous devions de vous expliquer tout le rituel qui s’articule autour de son service !

Apprenons donc ensemble à le servir comme il le mérite, en respectant quelques règles simples.

 

1- A quelle température servir un vin ?

  • Les vins rouges : Ils doivent être servis entre 13°C et 15°C pour les vins légers. Et entre 17°C et 18°C pour les vins plus puissants.
  • Les vins blancs : Entre 9°C et 12°C pour les secs, les demi-secs, les moelleux et les liquoreux. Veillez toutefois à ne vraiment pas excéder les 12°C pour les liquoreux.
  • Les Champagne : Servir entre 7°C et 9°C.

2- Dans quel ordre servir les vins ?

Les vins doivent être servis dans un ordre croissant de puissance et de qualité.

  • Côté puissance : on ne sert donc pas une bouteille puissante avant un vin plus léger. Les tanins du vin puissant imprégneraient le palais et neutraliseraient les arômes plus fruités du vin léger.
  • Côté qualité : Beaucoup de vins pourraient sembler bien fades après un grand cru. Si vous souhaitez donc servir des bouteilles de ce type, servez-les idéalement après vos bouteilles moins prestigieuses. Vous profiterez ainsi des atouts de chacun de vos vins.
  • Quelques exceptions tout de même : un Champagne ou un vin doux naturel, pourtant moins puissants qu’un vin rouge peuvent être servis après celui-ci, lorsqu’ils accompagnent un dessert.

En résumé :

Servez les blancs et rosés avant les rouges, les vins légers avant les vins corsés, les vins jeunes avant les vins vieux, les vins secs avant les doux naturels.

 

3- Quels vins doit-on carafer ou décanter

Tout d’abord que veut dire carafer ?

Le carafage est simplement l’acte permettant d’ aérer le vin en le passant en carafe. Le carafage est souvent réalisé sur des vins rouges ou blancs jeunes, afin qu’au contact de l’air, ceux-ci s’étoffent. Cet acte permet aussi aux vins de se développer de manière plus intense, de créer une homogénéité, d’arrondir les tanins et de laisser leur côté fruité s’exprimer.

 

Que veux dire décanter ?

La décantation consiste à séparer le dépôt du reste du vin. Les vins jeunes ne contenant généralement pas ou très peu de dépôt, cet acte est donc souvent réservé aux vieux vins. Même si le processus est sensiblement le même que pour le carafage, l’objectif est complètement différent. Le but de l’opération va être d’apporter le moins d’oxygène possible au vin durant le transvasement dans la carafe, qu’il faudra ensuite reboucher pour éviter de prolonger ce contact.

 

4- Le service dans le verre

Enfin pour terminer, le verre ne doit pas être rempli au delà des 2/3 de son volume ! Cela permet principalement aux arômes de se développer mais ce service est aussi recommandé aussi pour des raisons d’esthétisme et de manipulation.

Notre conseil : ne pas hésiter à investir dans une série de verres à vins spécialement conçus pour la dégustation de vos meilleurs crus. Ils le méritent et vous le méritez également.

 

Pour en savoir plus sur le service du vin, son élaboration ou comment le conserver, n’hésitez pas à lire nos articles suivants :

Comment servir le vin ?

Qu’est-ce qu’un second vin ?

Comment fait-on du vin blanc ?

Comment choisir sa cave à vin ?