Domaines/Vins

Château de Chambert, emblème de la biodynamie à Cahors

Par GrandsVinsPrivés Le 23 octobre 2018

chambert

Le Château de Chambert occupe les plus beaux terroirs des hauts coteaux de Cahors depuis 3 siècles. Figure de proue du bio et de la biodynamie depuis 2009, Chambert est un des noms-clés du Sud-Ouest.

Le propriétaire

Véritable coup de coeur, Philippe Lejeune rachète le Château de Chambert en 2007. Parisien et ancien informaticien, rien ne le prédisposait à devenir un jour viticulteur, si ce n’est une certaine sensibilité, développée grâce à son père qui adorait le vin et qui était très friand de nouvelles bouteilles.

En 2006, à 40 ans Philippe eut envie de changer de vie et c’est lors d’un voyage aux Etats-Unis qu’il eut une révélation. Il comprit que la consommation de vin allait se développer et que le cépage Malbec serait celui de l’avenir. Il se mit alors à la recherche d’une appellation peu connue avec un domaine d’au moins 20 hectares. Egalement intéressé par le bio, il rechercha une belle bâtisse pour y développer la dimension oenotouristique.

Il s’entoure alors d’une équipe de talent pour mettre en œuvre sa vision d’excellence et de véritable vin de terroir. L’objectif était également de réveiller un domaine un peu endormi.

 

Le Château de Chambert

Le Château de Chambert se dresse depuis 10 siècles sur les plus beaux terroirs des hauts coteaux de Cahors. Les 65 hectares de vignes situées à 300 mètres d’altitude, bénéficient d’une exposition telle que le soleil y est présent du levé au coucher. Le sol est un sol argilo-calcaire ferrugineux exceptionnel. Ces terres amènent fraîcheur, élégance, minéralité et gourmandise au vin.

Le général Bataille, mort en 1914 sur le front des Vosges, fut un temps l’occupant du château. De son vivant, le vignoble couvrait 392 hectares. Laissé à l’abandon suite à sa mort, il sera replanté en 1974 et travaillé de façon biologique.

 

La biodynamie : viticulture et vinification

Epaulé par une équipe de passionnés et de Stéphane Derenoncourt, Philippe Lejeune apporte toute son attention et son savoir-faire à la vinification du Malbec et du Merlot. L’intégralité du vignoble est travaillé en biodynamie depuis 2009.

La biodynamie considère que la plante, le sol et la terre sont un écosystème, dont il faut assurer l’équilibre. Elle se traduit par des pratiques qui visent à proscrire tout intrant de synthèse. Mais également, à apporter des soins favorisant la qualité de la terre et l’enracinement de la vigne.

L’utilisation de préparations à base de plantes ou d’éléments naturels (oligo-éléments, divers fumiers…) font partie des fondements de cette culture.  Le but ultime étant d’aider la vigne à se renforcer, à mieux se développer et surtout à mieux résister aux maladies.

Tout au long de l’année, Philippe Lejeune et son équipe vont également suivre le calendrier lunaire, afin que la plante, le sol, le vin et les influences lunaires se combinent au mieux.

À la cave, les intrants sont très fortement réduits durant la vinification. Concernant l’utilisation du souffre, elle est fixée à un taux encore plus bas que pour le vin bio. (pour en savoir plus sur les différents types de cultures, voir notre article Vin bio, vin biodynamique et vin nature)

De la vigne à la bouteille

Dans le magnifique chai, les barriques de chêne français reçoivent ensuite le vin pour un vieillissement de 12 à 18 mois. Tout est optimisé pour atteindre une qualité maximale et produire des millésimes unanimement reconnus.

Une des belles réussites de la propriété,  le Château de Chambert 2012 : un vin qui dès le nez est expressif et généreux et conjugue à merveille maturité du fruit et fraîcheur. La bouche est profonde, concentrée sur le fruit noir comme la myrtille, mais aussi sur la fleur avec la violette, soutenue par une trame fraîche qui rend ce vin irrésistible. Vous apprécierez encore plus toutes ses saveurs en le servant entre 15°C et 17°C et en l’accompagnant de rillettes de canard au poivre ou d’un tajine d’agneau aux fruits confits ou encore sur un moelleux au chocolat ou un Coulommier.

 

L’autre belle réussite du Château c’est la cuvée Biodynamite 2014, une cuvée 100% Malbec, à déguster immédiatement. Un vin rond, aux arômes de fruits noirs et de notes épicées. Il est porté par des tanins enrobés ce qui lui apporte beaucoup de souplesse et une belle longueur. Ce vin est un jus vinifié pour patienter sagement pendant que les autres cuvées du domaine s’anoblissent en cave.

 

A lire également sur le blog :

Domaine Capmartin, le Madiran bio

Vinovalie, la coop’ qui applique les valeurs du Sud-Ouest

Le Top 5 de nos vins bios