Domaines/Vins

Maison Calvet

Par GrandsVinsPrivés Le 11 octobre 2018

Maison Calvet

Faisons connaissance aujourd’hui avec la Maison Calvet. Une des plus anciennes Maison de négoce de Bordeaux fondée en 1823. Jusqu’en 1997, elle appartenait au groupe de spiritueux anglais Allied Domecq. En 2005 elle fut rachetée par Pernod Ricard et reprise par la suite par le groupe charentais H.Mounier, filiale du groupe coopératif Unicoop.

 

Située en plein cœur de Bordeaux, dans le quartier historique des Chartrons, Calvet est la seule Maison de vins en activité installée en ville. Elle élève ses grands crus dans des chais centenaires accueillant plus de 6000 barriques.

L’historique de Calvet

 

Tout démarre grâce à Jean-Marie Calvet, né en 1799, qui adolescent, se passionne pour le vin lors de travaux à la vigne qu’il réalisait pour aider son père, alors propriétaire d’un vignoble.

 

De nombreux voyages à travers la France lui ont permi d’acquérir du savoir-faire. Natif de Tain-L’Hermitage, c’est donc tout naturellement qu’il choisit cette ville pour fonder sa société en 1818 avec quelques associés. La Maison Calvet, Richard et Roches voit alors le jour. En 1823, la Maison change de nom et devient Maison J. Calvet & Co. Quelques années plus tard, elle s’installe à Bordeaux.

 

L’entreprise connait un fort développement entre 1827 et 1886 sous la direction d’Octave Calvet, fils du fondateur. Suite à une visite en Bourgogne en 1880, il décide d’installer une filiale à Beaune. La direction sera par la suite confiée à Albert Passier qui décide très vite d’y faire construire des bâtiments d’exploitation, d’administration et des caves.

 

La filiale de Beaune prend très vite une grande importance dans le négoce bourguignon.

 

En 1983, l’entreprise familiale, qui a employé jusqu’à 150 salariés, est rachetée par la firme anglaise Whitbread.

 

 

Calvet aujourd’hui

 

Tout démarre grâce à Jean-Marie Calvet, né en 1799, qui adolescent, se passionne pour le vin lors de travaux à la vigne qu’il réalisait pour aider son père, alors propriétaire d’un vignoble.

 

De nombreux voyages à travers la France lui ont permi d’acquérir du savoir-faire. Natif de Tain-L’Hermitage, c’est donc tout naturellement qu’il choisit cette ville pour fonder sa société en 1818 avec quelques associés. La Maison Calvet, Richard et Roches voit alors le jour. En 1823, la Maison change de nom et devient Maison J. Calvet & Co. Quelques années plus tard, elle s’installe à Bordeaux.

 

L’entreprise connait un fort développement entre 1827 et 1886 sous la direction d’Octave Calvet, fils du fondateur. Suite à une visite en Bourgogne en 1880, il décide d’installer une filiale à Beaune. La direction sera par la suite confiée à Albert Passier qui décide très vite d’y faire construire des bâtiments d’exploitation, d’administration et des caves.

 

La filiale de Beaune prend très vite une grande importance dans le négoce bourguignon.

 

En 1983, l’entreprise familiale, qui a employé jusqu’à 150 salariés, est rachetée par la firme anglaise Whitbread.

 

 

Des vins qui font l’unanimité

 

Aujourd’hui, Calvet est la 4ème marque de vins de Bordeaux en France et la 2ème à l’export. Récompensée par plus de 50 médailles internationales, c’est actuellement LA référence des vins de marque.

Parmi leurs vins médaillés, on retrouve le Calvet – Limited Release Sauvignon Blanc 2017, un vin qui pourrait se résumer en 3 mots : Douceur, fraîcheur, vivacité. La douceur est apportée par la jolie robe jaune pâle et par des arômes de pêche. La fraîcheur par des notes de pamplemousse et de citron vert. Et la vivacité par une pointe d’acidité que l’on retrouve en finale. Finale qui par ailleurs est plutôt agréablement persistante.

 

L’autre bonne découverte c’est le Calvet – Réserve de l’Estey Médoc 2015. Un vin à la robe rouge sombre, frais et gourmand aux subtiles notes de cassis et de cerises. Les tanins sont soyeux et la finale est structurée.

À lire également sur le blog :

 

Glenelly Estate, domaine phare d’Afrique du Sud

 

Comment servir le vin ?

 

Interview de Régis Valentin, vigneron du Château de Lancyre, en Pic Saint-Loup