Interviews

Interview d’Eric Kientzler – Domaine André Kientzler

Par GrandsVinsPrivés Le 12 septembre 2015

interview-vin

Le domaine André Kientzler, situé sur la commune de Ribeauvillé en Alsace est un des maîtres du vignoble Alsacien! D’une superficie de 13,8 hectares, le domaine y est présent depuis cinq générations. Il profite, depuis de nombreuses années, d’une solide réputation du fait de la haute qualité de ses vins.

 

La famille Kientzler travaille sur trois communes : l’Osterberg, le Kirchberg et le Geisberg. Elle possède 4,4 ha de Grand Crus, répartis sur les villages de Ribeauvillé, Bergheim, Hunawihr et Riquewhir.

 

Depuis 2009, les deux fils d’André : Eric et Thierry s’occupent du Domaine. Le premier assure la culture et la vinification, le second la partie commerciale.

 

GVP : En trois mots, comment décririez-vous votre vin si c’était :

–          Une fleur/arbre : Le cerisier

–          Un parfum : L’odeur de l’orage

–          Un tableau : La vague d’Hokusai

 

GVP : Quels sont les meilleurs millésimes pour votre propriété ?

ER : 2005 et 2010 vieilliront avec bonheur pendant 50 ans. 1983, 1985 ainsi que 1990 sont à maturité mais il ne faut pas se précipiter pour les boire. Enfin, celui de 1937 a été bu en 2000 et a présenté une fraîcheur, une jeunesse et une complexité qui sont pour moi, un modèle et une source de motivation.

 

GVP : Comment définiriez-vous le style et la philosophie de votre propriété ?

ER : Produire des grands vins secs et de gastronomie.

 

GVP : Est-ce que la nouvelle tendance du « bio » influence votre vinification ?

ER : La tendance « bio »  qui consiste au non-interventionisme ou au laisser-aller ne nous influence pas. Mais c’est essentiellement la recherche de la pureté aromatique et minérale qui dirige notre vinification.

Par contre la réflexion qui consiste à appréhender les itinéraires viticoles et œnologiques dans leur ensemble pour tendre vers des vins les plus respectueux de leurs origines sans avoir recours à des techniques « correctrices » systématiques, est un point que nous partageons avec les « bios » .

 

GVP : Qu’est-ce qui caractérise un terroir Grand Cru en Alsace ?

ER : La profondeur et la dimension minérale qui se retrouve dans le vin et sa capacité à se complexifier dans le temps pour exprimer toutes ses facettes minérales. Cela peut prendre plus de 30 ans !

 

GVP : A titre personnel, quel est votre cépage préféré ? Pourquoi ?

ER : Le Riesling, c’est le cépage qui restitue le plus fidèlement le terroir.

 

GVP : Un grand personnage du vin qui vous a marqué ?

ER : Jean Hugel : Grand défenseur des vins d’Alsace à travers le monde. Il avait une vision sans concession de ce que doivent être les Grands Vins d’Alsace. Il est à l’origine des mentions Vendanges Tardives (VT) et Sélection de Grains Nobles (SGN).

 

GVP : Quels sont selon vous les atouts et/ou les particularités de votre région viticole ?

ER : Les terroirs et leurs variétés. Ainsi que les cépages Riesling, Pinot Gris & Gewürztraminer : trois personnalités qui complètent ce puzzle déjà bien complexe.

 

GVP : Vous êtes un domaine familial. Qu’est-ce que cela apporte dans votre travail de tous les jours ?

ER : Une identité, c’est-à-dire une même vision [quelles que soit les générations] de ce que doit être un grand vin de terroir et de ce que doivent être les vins moins ambitieux. La motivation de faire des vins qui vieilliront aussi bien que ceux de nos prédécesseurs.

 

GVP : Racontez-nous une anecdote amusante ou qui a marqué votre vie dans le vin ?

ER : Un jour, un amateur de vin sûr de son fait, affirmait pouvoir différencier sans erreur un vin blanc d’un rouge. On a pris cette personne au mot et un vin servi à l’aveugle dans un verre noir (on ne distingue alors plus la couleur) l’a prise au dépourvu. Sa réponse claqua comme une affirmation et son erreur la rendu muette pour le reste de la soirée !

GVP: Merci beaucoup, Eric Kientzler d’avoir répondu à nos questions !