Interviews

Interview du Comte Stephan von Neipperg – Vignobles Stephan von Neipperg (Bordeaux)

Par GrandsVinsPrivés Le 07 mars 2014

stephan-Neipperg

Interview de Stephan von Neipperg, vigneron à Saint-Emilion (Bordeaux) :

GRANDSVINS-PRIVES.COM :  En trois mots, comment décririez-vous votre vin ?

Stephan von Neipperg : Permettez-moi d’ utiliser 4  mots : structure, complexité, équilibre… et élégance !

GVP : Quels sont, d’après vous, les meilleurs millésimes de Château Canon La Gaffelière ?

SvN : Cette question est toujours difficile… surtout si l’on prend en compte les millésimes de ces 10 – 15 dernières années ! Mais si je ne devais en choisir qu’un, ce serait Château Canon La Gaffelière 2010… tout y est : structure, complexité, fraicheur, minéralité.

GVP : Comment définiriez-vous le style et la philosophie de votre propriété ?

SvN : Priorité au terroir. Un terroir malmené ou incompris ne peut pas restituer toute son identité. Personnellement, je me dois de garder une certaine humilité : je ne suis que de passage mais reste le garant d’une certaine pérennité.

GVP : Un Grand Vin qui vous a marqué au cours de votre parcours dans le vin ? A quelle occasion ?

SvN : Cheval Blanc 1947

GVP :  A titre personnel, quel est votre cépage préféré ?

SvN : Le Cabernet Franc sur les grands terroirs argilo-sableux de la rive droite qui sont des modèles d’élégance et de longueur. Mais je ne peux oublier les Merlot sur argilo-calcaire !

 

GVP : Un grand personnage du vin qui vous a marqué ?

SvN : Je souhaite en citer deux : Jean Meneret et Thierry Manoncourt, deux grandes personnalités du monde vitivinicole bordelais.

 

GVP : Quel est votre moment le plus émouvant dans l’année comme propriétaire d’un vignoble ?

SvN : Les vendanges bien sûr !!!

 

GVP : Quels sont selon vous les atouts / les particularités de votre région viticole ?

SvN : Sa mosaïque de terroirs… d’autant plus à Bordeaux ! Les vins parlent d’eux-mêmes par leur grande diversité, quelque soit leur appellation.

 

GVP : Quel est le pays où vous pensez être surpris dans les 10 prochaines années en termes de consommation ou de production de vin ?

SvN : Il est plus opportun de parler aujourd’hui de production.Certains pays d’Europe de l’Est, sans l’ombre d’un doute. .. De très grands terroirs sont à redécouvrir, associés à une histoire vitivinicole riche et ancienne !

 

GVP : Racontez-nous une anecdote amusante ou qui a marqué votre vie dans le vin ?

SvN : Lorsque j’ai fait découvrir pour les primeurs 1996 le potentiel extraordinaire du terroir de La Mondotte…  Il s’est imposé ensuite de lui-même !

GVP : Merci beaucoup d’avoir répondu à nos questions !