Les cépages

Le Sauvignon Blanc, entre Bordeaux et la Vallée de la Loire!

Par GrandsVinsPrivés Le 01 octobre 2015

sauvignon-vins-mets

Le Sauvignon Blanc est originaire de l’ouest de la France. Bien que connu depuis des siècles, il ne sera qu’officiellement identifié dans la région des Graves qu’en 1736 et à Pouilly-sur-Loire en 1783. Il sera croisé au XVIIIe siècle avec le Cabernet Franc, donnant naissance au Cabernet-Sauvignon. Il existe une variante du Sauvignon Blanc avec des grains roses, c’est le Sauvignon Gris. Bien qu’ils présentent globalement les mêmes caractéristiques, des différences subsistent telle que l’aptitude du Sauvignon Blanc à produire plus facilement des vins moelleux ou liquoreux.

 

Il est aujourd’hui le troisième cépage blanc le plus cultivé dans le monde avec 110 000 hectares (en 2010) représentant une augmentation de 70% depuis 2000. Extrêmement populaire en France (30% de la superficie mondiale), notamment dans le Bordelais et dans la Vallée de la Loire, il est également très répandu en Nouvelle-Zélande (17%), au Chili (13%), en Afrique du Sud (10%), aux Etats-Unis (7%) et en Australie (7%). On peut en trouver dans beaucoup d’autres pays mais dans des proportions plus faibles : Bulgarie, Espagne, Argentine, Pérou, Canada, Turquie, Grèce, Italie…

 

Sa sensibilité au millerandage et à l’oïdium a nui au dévelopement de sa culture pendant longtemps. La grappe de Sauvignon Blanc ne possède pas de pédoncule, elle est donc collée au sarment et par conséquent difficile à récolter.  L’avènement de la vendange mécanique et l’augmentation de la consommation de vins blancs secs aromatiques ont permis au Sauvignon Blanc de se développer. Le Sauvignon blanc apprécie les terrains peu fertiles pour calmer sa vigueur parfois exubérante, tout comme les climats tempérés. Il apprécie la fraîcheur des bords de Loire ou celui de la Garonne. Ses terroirs préférés sont les calcaires en tous genres ainsi que la craie dure et les marnes (sédiments marins meubles).

 

Le Sauvignon Blanc, dans son bouquet, exprime des arômes spécifiques et peut amener les dégustateurs à dire qu’un vin « sauvignonne ». Ces arômes peuvent être la fleur de genêt, le bourgeon de cassis, la vapeur de buis. On peut également y retrouver des arômes de fruits (citron, pomelos, pomme verte, pêche blanche) ou de fleurs (narcisse, jasmin). Sur des sols calcaires, il pourra présenter des accents plus minéraux comme la pierre à fusil.

En bouche, les vins blancs secs issus du Sauvignon Blanc sont élégants, vifs, équilibrés et typés qui sont forts appréciables dans leur jeunesse. Il peut servir à produire des vins moelleux ou liquoreux par le biais de la présence de la pourriture noble. Il se plaît à être assemblé avec le Sémillon ou la Muscadelle dans le Bordelais (Graves, Pessac-Léognan et Sauternes) alors qu’il est plus solitaire dans la Vallée de la Loire : il est le cépage exclusif en Sancerre, Pouilly-Fumé et Quincy.

Les Sauvignons blancs de Nouvelle-Zélande ont un coté herbacé et des saveurs de fruits tropicaux.

 

Un Sauvignon Blanc, produit en France, se mariera parfaitement avec des fruits de mer. Il saura aussi bien s’accommoder d’un poisson bien cuisiné que de toutes sortes de cuisines à base d’ingrédients acidulés comme la tomate, la coriandre, la citronnelle ou encore le basilic.