Actus

Quel vin boire pour Halloween ?

Par GrandsVinsPrivés Le 29 octobre 2018

Holloween

Le mot Halloween vient à l’origine de « All Hallow’s Eve »: qui signifie en anglais : le soir de tous les Saints. Née il y’a environ 3000 ans, cette tradition provient d’une fête Celtique Irlandaise : la Samain ou Samhain qui marquait le 1er jour de l’année Celtique. Et cette dernière nuit de l’année, était consacrée au dieu de la mort Nous allons alors vous donner quelques ingrédients pour réussir votre nuit des morts et frissonner de peur et de plaisir en ce 31 Octobre 2018 !

 

La citrouille

Symbole par excellence d’Halloween, elle est à cette fête, ce que le Père Noël est à Noël : in.dis.pen.sa.ble !

Pour votre soirée, elle se déclinera en photophore pour réchauffer l’ambiance de votre pièce. Et grâce à l’excédent de chair après les avoir vidés, vous allez alors pouvoir concocter un super repas, qui accompagné d’un super vin, vous fera passer une suuuperbe soirée !

 

Le vin d’Halloween

Lors de la préparation de votre soirée, ce sera certainement une des premières choses que vous ferez. Le choisir et l’ouvrir 1 heure avant, lui permettra de développer tout son potentiel et ses arômes.

Halloween

 

La cuvée 2017 La Côte des Monts Damnés du Domaine Henri Bourgeois, de par son nom et ses saveurs, se prêtera parfaitement au thème et se mariera à merveille avec de nombreux plats de viandes rouges saignantes, de gibiers et de légumes. Ses légères notes de fruits exotiques, sa minéralité et sa grande finesse confirme son statut de vin d’exception.

 

 

 

 

 

 

Halloween

 

 le Nero d’Avola Bio 2017 de Musita, et sa robe rubis, repose sur des arômes de cerises griottes et se caractérise par son élégance et l’harmonie de ses tanins. Facile à boire et accessible, c’est un vin qui séduira toutes vos convives. Effet garantie sur votre table avec son étiquette au visuel « ensanglanté ».

 

 

 

 

 

Le repas du 31 octobre

En plus d’être la star de la soirée, la citrouille se cuisine en de nombreuses recettes de saison faciles et réconfortantes. Elle se déguste en soupe, en gratin ou encore en tranches rôties au four pour accompagner un délicieux rôti de veau sauce au vin rouge.

Elle se glisse également dans une tarte salée ou sucrée comme la « Pumpkin Pie » dessert traditionnellement dégusté par les Américains à Thanksgiving.

 

Des bonbons, beaucoup de bonbons :

C’est la nuit de l’année où les enfants sont les plus féroces (grrrrrr) !!!! Alors si vous ne voulez pas finir transformé en citrouille, en lapin ou même en canapé, ayez des rations d’avance pour garantir votre intégrité physique face au fameux « des bonbons ou un sort ! » ! 

 

Et enfin, le déguisement 

Cet élément, aurait facilement pu être le premier, car Halloween sans déguisement, ce n’est pas Halloween. Vous pouvez alors rester dans les grands classiques comme : la sorcière, le fantôme, le squelette, Dracula…

L’alternative d’un maquillage du visage seul peut aussi être envisagée, de superbes tutos faciles à réaliser existent sur Youtube.

 

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter un joyeux et « horrible » Halloween 2018 à tous !

 

 

A lire également sur le blog :

 

Interview d’Arnaud Bourgeois – Famille Bourgeois Sancerre et Nouvelle-Zélande

Champagne et Crémant, quelle différence ?

Quel vin liquoreux boire à Noël ?